Export Sénégal

Menu

Accueil / Actualités / La numérisation des paiements, un atout économique pour le Sénégal

La numérisation des paiements, un atout économique pour le Sénégal

Dans les grandes surfaces, au marché, et mêmes dans les transports, les paiements numériques se font de plus en plus. Cartes bancaires, paiements mobiles, le porte-monnaie se fait plus léger. Dans le cas où cela se fait plus fréquent, c’est l’économie qui sera la gagnante.

Partagez cette page Publié le 17 décembre 2018 | 0 commentaire

Au Sénégal, en numérisant 50% de tous les paiements nationaux, la croissance économique du Sénégal augmenterait de plus de 104 milliards FCFA (plus de 177 millions USD) par an. Cette conclusion ressort d’un nouveau rapport rédigé par les ministres des Finances, de l’Economie Solidaire et celui délégué du premier ministre pour le compte du gouvernement présenté par le premier ministre sénégalais au président de la République et adopté en Conseil des ministres.

Les principaux résultats du rapport dévoilent que :

• La croissance économique bénéficierait de plus de 104 milliards de francs CFA additionnels par an si le Sénégal digitalisait 50% de l’ensemble de paiements nationaux.
• L’administration publique a numérisé presque 100% de ses dépenses, gagnant en mobilisation des ressources, stabilité des prévisions financières et de financement du développement.
• Les collectivités territoriales pourraient multiplier par 7 leur taux de recouvrement journalier des taxes en les collectant électroniquement.
• L’action sociale globale de l’Etat serait renforcée par la numérisation de l’ensemble des programmes sociaux. La seule numérisation de l’Agence de Couverture Maladie Universelle impacterait 3 millions de bénéficiaires qui sont surtout des femmes et des enfants.
• Les paiements marchands ont une valeur de 16 000 milliards de FCFA et presque tout se fait en espèces. Numériser 50% de ces transactions augmenterait le PIB de +44 milliards par an et les gains de productivité dépasseront +205 jours dans le secteur formel

Afin de mieux saisir cette manne, le rapport recommande en particulier de :

• Déployer une structure institutionnelle spécialement dédiée aux paiements numériques ;
• Permettre à toute personne et institution d’envoyer et de recevoir de l’argent sans être limité par des restrictions d’opérateurs ou de plateformes de paiements ;
• Booster l’innovation tout en sensibilisant davantage l’ensemble des acteurs du marché sur la valeur ajoutée des paiements numériques.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Cherchez dans l'annuaire

Top