Export Sénégal

Menu

Accueil / Produits et services / Fruits et légumes / La fraise au Sénégal : une production croissante et un fort potentiel

La fraise au Sénégal : une production croissante et un fort potentiel

En Afrique, la grande partie de la production est assurée par cinq pays : le Maroc, la Tunisie, le Kenya, le Burkina Faso et le Sénégal. Le Sénégal se classe donc 5e pays africain producteur de fraises juste derrière le Burkina.

Partagez cette page Publié le 16 septembre 2019 | 2 commentaires

Au cours des dernières années, la consommation mondiale de fraises a enregistré une hausse importante. En 2017, la fraise se classait au 19e rang parmi les fruits les plus produits dans le monde et plus de 75 pays en cultivaient. Les trois premiers pays producteurs qui étaient la Chine (40 %), les États-Unis (16 %) et le Mexique (7 %) ont tous augmenté leurs volumes de production.

La plante

Originaire d’Amérique du sud, le fraisier est une plante de type vivace, stolonifère, et dont les feuilles mesurent 10 à 15 cm de haut. Cette plante aux nombreuses vertus thérapeutiques fait partie de la famille des rosacées (Rosaceae). C’est un cousin du rosier, mais aussi de l’ensemble des arbres fruitiers comme les pommiers, les cerisiers, les poiriers, les pêchers etc.

Les fraisiers ont besoin d’un sol très fertile. C’est pourquoi il est recommandé chaque année de faire un amendement de sol, de lui apporter du compost ou du fumier de cheval bien décomposé.

Une production croissante au Sénégal

La fraise au Sénégal représente une innovation. Il a été démontré qu’il était possible de produire des fraises naturelles et sucrées au Sénégal durant la période chaude. La culture de fraise se fait sur différents axes, plus précisément dans les régions de Thiès, Mbour, Saint-Louis et dans la zone des Niayes.

Elle se fait durant le mois d’octobre qui coïncide avec la période de chaleur au Sénégal (32 à 33 degrés). Des pratiques culturales ont été initiées pour permettre le développement de ses fraisiers durant cette période.

Beaucoup de personnes ignorent la production de la fraise bio, le Sénégal est l’un des rares pays d’Afrique de l’Ouest qui proposent des fraises 100 % bio et sucrée.

Environ 8 tonnes de fraises ont été produites pour l’année 2019 et la chaine de distribution indique qu’il y a une forte demande. Selon les périodes, le kilogramme peut être vendu entre 3 000 FCFA et 10 000 FCFA.

L’organisation de la filière

Pour répondre à la demande de plus en plus importante et avoir une maîtrise sur le prix de vente, un réseau dénommée « Fraisen » et qui regroupe tous les producteurs de fraises en Afrique a été créé en 2017. Ses objectifs sont la valorisation du consommé local, la promotion de la culture de fraise en Afrique et à termes de disposer d’une large gamme de produits avec une maîtrise totale du processus de production.

Aujourd’hui, 75 % des fraises consommés au Sénégal sont importées. Le réseau « Fraisen » qui regroupe actuellement neufs pays membres, veut réduire considérablement la facture des importations de fraise en Afrique estimée aujourd’hui a plus 90 milliards de franc CFA.

La transformation

La transformation est surtout artisanale. Moins de 5 % de la production sénégalaise de fraise est transformée annuellement. La transformation se fait à petite échelle chez certains agro-transformateurs. Les produits fabriqués sont les confitures, les sirops, les jus et les boissons. Il arrive souvent que ces fruits soient mélangés avec d’autres.

La recherche et l’innovation

Au cours des dernières années, la culture de fraise a bénéficié du développement de nouvelles techniques de production et de l’introduction de nouvelles variétés. Les techniques de production hors sol et sous abri ont permis d’augmenter la qualité et les rendements tout en luttant contre les insectes, les maladies et les mauvaises herbes. La culture de fraise sous serre a été une réussite pour le Sénégal en 2017.

D’autres techniques sont en cours d’expérimentation comme la culture en butte sous mini-serre. Des recherches ont également permis d’initier la culture de la fraise bio, c’est à dire sans l’usage de produits phytosanitaires.

Le potentiel d’exportation

Certaines entreprises se sont depuis lancées dans la production de plants spécialement adaptés à ces méthodes afin d’en fournir à d’autres producteurs et éventuellement d’en exporter pour répondre à une demande grandissante de plants performants et de qualité.

Grace au développement en matière de production, le Sénégal pourrait en profiter pour augmenter ses parts de marchés en exportant des fraises vers les Etats-Unis, l’île Maurice, le Bénin, le Ghana, le Cameroun et l’UE.

Le projet de ZLECA (zone de libre-échange continentale africaine) signé par 52 États sur les 55 pays membre de l’Union africaine dont le Sénégal , constitue aussi un potentiel marché d’exportation de la fraise.

Les enjeux

La fraise est désormais bien établie au Sénégal. Les producteurs peuvent maintenant espérer l’exporter davantage. Cependant, le manque d’eau, les changements climatiques, le prix des terres et les problèmes reliés à la main-d’œuvre affecteront la production. En réglant tous ces problèmes, la production pourrait ainsi doubler, voire tripler. Parallèlement, les impacts sur l’environnement et la santé publique reliés à l’utilisation des pesticides demeurent le principal sujet de préoccupation en matière de développement durable pour l’industrie.


Voir en ligne : https://www.facebook.com/FraiSenegal/

Amadou Makhtar Gueye. Photos : Fraisen

Messages

  • fr

    Bonjour,
    Je suis un entrepreneur sénégalais basé en France.
    Je suis à la recherche de fournisseurs pour une petite sélection de fruits cultivée au Sénégal (Solom, hibiscus,fruits du baobab, ditakh, et le souchet) .
    Si vous pouvais me venir en aide ,vous pouvais me contacter :
    abdour.diop@hotmail.fr
    Merci d’avance,

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • La culture de fraise en association avec le fertilisant organique hydroretenteur Water-Hope.
    Apporte un réel plus à la filière
    https://www.facebook.com/waterhopeSN/

    Visiter la page et vous comprendrez quil existe de réel innovation agricole.

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Cherchez dans l'annuaire

Top