Export Sénégal

Menu

Accueil / Produits et services / Fruits et légumes / L’aubergine : un marché très prometteur

L’aubergine : un marché très prometteur

Incontournable dans le ceebu jen, l’aubergine plus connu sous le nom de ’’batanssé’’ en wolof, est utilisé comme légume pour orner certains de nos plats locaux. Elle est produite en quantité au Sénégal, mais les exportations et la transformation sont quasi inexistants. Un potentiel énorme à exploiter.

Partagez cette page Publié le 17 novembre 2020 | 0 commentaire

L’aubergine fait partie de la famille des solanacées. Elle est produite en abondance au Sénégal dans les régions chaudes et tempérées. C’est pourquoi on l’appelle « légume du soleil ». Sa culture est possible pendant toute l’année.

Il existe plusieurs variétés d’aubergines (amères, douces), mais la plus répandu au Sénégal est celle douce, violette, en forme ronde, allongée qu’on appelle le Solanum melongena.

Aubergine du Sénégal

Cette variété est produite dans la zone des Niayes (nord et centre), marchés clé de l’aubergine. La production des Niayes est principalement destinée à la vente et les principaux clients sont les revendeuses sur le marché

Les producteurs vendent le sac de 25 kg d’aubergines à 12 500 francs soit 500 francs le kilogramme aux revendeuses qui en retour, font le tas de 2 aubergines à 100 francs aux ménagères.

Après la saison pluvieuse, le kilogramme de cette denrée se négocie moins chère, entre 300 et 400 francs le kilogramme.

En période de pleine production (mars avril mai), les marchés locaux sont inondés d’aubergines. Cette situation engendre des pertes importantes pour les producteurs. C’est pourquoi le séchage offre une alternative intéressante pour la valorisation des surplus.

Aubergine bio-Ferme écologique des 4 chemins-Toubab Dialaw-Sénégal

Vers des unités de transformation

A travers des actions de transformation comme le séchage, de petites unités industrielles commencent à commercialiser l’aubergine séchée. C’est devenu une source majeure de revenus pour les femmes transformatrices de produits maraichers.

Le pays gagnerais donc à avoir une véritable usine de transformation pas seulement de l’aubergine, mais pour tous les légumes.

L’exportation d’aubergines peut aussi générer des revenus. La superficie réservée à cette culture est énorme et les marchés d’exportations pour ce légume (Mauritanie, Mali et Côte d’Ivoire) sont très prometteurs. La disponibilité toute l’année de l’aubergine aidera à maintenir sa demande.

Calendrier des disponibilités des fruits et légumes au Sénégal
Calendrier des disponibilités des fruits et légumes au Sénégal

Amadou Gueye.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Cherchez dans l'annuaire

Top