Export Sénégal

Menu

Accueil / Actualités / Sénégal- Pêche : Sandiara se dote d’ne nouvelle usine de congélation de (...)

Sénégal- Pêche : Sandiara se dote d’ne nouvelle usine de congélation de poissons

Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime a inauguré, hier, à Sandiara, l’usine Omega Pelagic spécialisée dans la congélation de poisson. Oumar Guèye a également procédé à la pose de la première pierre d’une usine de conserve de poissons et de thon et une autre destinée à la production d’huile de poisson.

Partagez cette page Publié le 19 décembre 2017 | 0 commentaire

Pour le ministre, la création de la zone économique spéciale de Sandiara pour abriter un tissu industriel à haute capacité de création d’emplois procède de l’engagement du président Macky Sall à doper les territoires. L’installation d’entreprises spécialisées en agrobusiness comme la pêche et l’aquaculture, a dit Oumar Guèye, crée des opportunités d’emplois pour les populations, notamment les femmes et les jeunes qui constituent les cibles prioritaires du chef de l’Etat.

Cette infrastructure s’intègre, selon lui, dans la valorisation des produits de la pêche qui contribue pour 3,2 % du Pib. Le ministre a remercié le directeur d’Omega Pelagic pour avoir investi à Sandiara.

Des retombés en termes d’emplois

Pour le maire de Sandiara, l’usine de conserve de poissons et de thon et l’usine de valorisation des déchets pour la production d’huile de poisson dont la pose de la première pierre a été effectuée par le ministre Oumar Guèye, vont créer 750 nouveaux emplois pour la commune, soit un total de 1.000 emplois pour les jeunes et femmes de l’ensemble du département de Mbour. « Ces trois usines vont constituer un centre d’accueil pour la formation continue, la formation professionnelle du lycée technique et professionnel de Sandiara basée sur la formation duale », a indiqué le Dr Serigne Guèye Diop. « Ces trois usines viennent compléter le lot des deux usines déjà existantes qui vont permettre à terme de constituer une pléthore de cinquante usines dans la zone économique spéciale de Sandiara », a fait savoir Serigne Guèye Diop.

À terme, a-t-il affirmé, Sandiara va créer 50 usines, 20.000 emplois pour un investissement de 200 milliards de FCfa. « En 2025, ces 50 usines produiront 700 milliards de chiffre d’affaires, soit 15 % de notre Pib », a assuré le maire qui pense que ceci : « ouvre une nouvelle page de l’histoire industrielle de la commune de Sandiara ».

Eva Rassoul avec business221 et lesoleil.sn

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

ACTUALITÉS

  • Le sothiou ou brosse à dent traditionnelle
    Le sothiou ou brosse à dent traditionnelle
  • Vannerie sénégalaise : le rônier dans toute sa splendeur
    Vannerie sénégalaise : le rônier dans toute sa splendeur
  • Milmaïs : le pain du terroir
    Milmaïs : le pain du terroir
  • Des compotes au bon goût du Sénégal
    Des compotes au bon goût du Sénégal
  • L'été arrive, les fruits rafraîchissants aussi
    L’été arrive, les fruits rafraîchissants aussi
  • Le pagne tissé Ndiago : un tissu rempli d'histoire
    Le pagne tissé Ndiago : un tissu rempli d’histoire

Cherchez dans l'annuaire

Top