Export Sénégal

Menu

Accueil / Actualités / Pêche illégale, la Chine met en cale les navires indélicats

Pêche illégale, la Chine met en cale les navires indélicats

Un communiqué renseigne que Greenpeace a remis aux autorités ouest-africaines et chinoises des preuves portant sur diverses infractions, notamment des filets non réglementaires, des ailerons de requins et des activités de pêche sans autorisation.

Partagez cette page Publié le 14 mars 2018 | 1 commentaire

En réponse, le ministère chinois de l’agriculture (MoA) a gelé les subventions de trois compagnies chinoises impliquées dans des activités de pêche Illicite, Non déclarée et Non réglementée (INN) en Afrique de l’Ouest. Les autorités chinoisent s’attaquent à un problème qui implique dans la plupart des cas, les navires battant pavillon chinois.

« Le ministère a suspendu le certificat de pêche lointaine de la compagnie Lian Run Pelagic Fishery Ltd. La compagnie a un lourd historique de pratique de pêche INN durant des années et est contrainte à l’arrêt total de l’ensemble de ses opérations de pêche lointaine impliquant 30 navires au total. Le ministère a également annulé les subventions en carburant pour les navires appartenant à deux autres grandes compagnies chinoises de pêche lointaine », informe un document.

D’après la source, le printemps dernier, des navires de ces trois compagnies ont été appréhendés au large de la région ouest-africaine lors de patrouilles conjointes menées par Greenpeace et des inspecteurs de pêche des pays concernés. Et Greenpeace a remis aux autorités ouest-africaines et chinoises des preuves portant sur diverses infractions, notamment des filets non réglementaires, des ailerons de requins et des activités de pêche sans autorisation. La source de préciser que ces éléments ont contribué significativement á aider le ministère chinois dans sa croisade contre la pêche INN impliquant des navires battant pavillon de la Chine.

Eva rassoul avec business221

Messages

  • Bravo !!! enfin une réaction positive, afin d’éradiquer, ces forbans de la mer, les pêcheurs Sénégalais, pêchent dans des conditions normales, il est logique de les protéger, car c’est leur gagne pain qui leur permet de nourrir leurs familles, et de pratiquer des investissements nécessaires au développement de l’économie nationale, continuez greenpeace c’est du bon boulot merci

    Répondre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

ACTUALITÉS

  • L'été arrive, les fruits rafraîchissants aussi
    L’été arrive, les fruits rafraîchissants aussi
  • Le pagne tissé Ndiago : un tissu rempli d'histoire
    Le pagne tissé Ndiago : un tissu rempli d’histoire
  • Biodialaw, le premier marché bio de Toubab Dialaw
    Biodialaw, le premier marché bio de Toubab Dialaw
  • Pêche illégale, la Chine met en cale les navires indélicats
    Pêche illégale, la Chine met en cale les navires indélicats
  • Groupage à l'export : comment ça marche
    Groupage à l’export : comment ça marche
  • Piment Hallier, premier piment certifié au Sénégal
    Piment Hallier, premier piment certifié au Sénégal

Cherchez dans l'annuaire

Top