Export Sénégal

Menu

Accueil / Actualités / Mboro : une des zones de pêche artisanale les plus productrices du (...)

Mboro : une des zones de pêche artisanale les plus productrices du Sénégal

À Mboro, malgré la puissance de la houle, la pêche est pratiquée de manière artisanale par plus de 200 pirogues enregistrées. Ces embarcations sont relativement petites, et les pêcheurs prennent des risques important ne franchissant la « barre ». Les pêcheurs peuvent aller en haute mer jusqu’à 30 km de la côte, particulièrement pour les poulpes.

Partagez cette page Publié le 29 novembre 2016 | 0 commentaire

La pêche, à Mboro, selon le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques Oumar Gueye, produit en moyenne 228 tonnes de poisson frais par mois. La majeure partie est envoyée vers Dakar, pour l’export et le marché local, dans des camions frigorifiques.

Selon Modou Ndiaye, mareyeur depuis 15 ans dans la région, le poisson le plus pêché dans la région est la « ceinture de mer » (genre de brochet) dont les Chinois sont très friands, principalement destiné à l’exportation. Sont aussi principalement péchés poulpes, soles, dorades, mulets, thiofs, capitaines, mérous jaunes et dorés, dorades, langoustes, crevettes, et même des petits requins.

Déchargement des pirogues à Mboro

Selon les espèces, les techniques de pêche varient. Au filet la plupart du temps, à la ligne pour les thiofs et mérous.

Modou Ndiaye nous a signalé la manifeste raréfaction des ressources halieutiques, ce depuis 2000. La saison la plus poissonneuse s’est décalée. Actuellement elle commence en mars, et dure jusqu’en juin, alors qu’avant elle commençait en décembre.

La forte production halieutique aurait besoin d’améliorations, en particulier d’une usine de glace, pour la conservation. Le container frigorifique récemment reçu par la commune, don de la coopération coréenne avec l’appui de l’Agence coréenne de coopération pour la pêche (KOFCA, en anglais), qui produit 3 tonnes de glace par jour (pour un besoin en moyenne de 23 tonnes par jour), semble dérisoire.

Laure Malécot

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

ACTUALITÉS

  • Sénégal : Khelcom ou le rêve d'un autre modèle d'exploitation agricole
    Sénégal : Khelcom ou le rêve d’un autre modèle d’exploitation agricole
  • Rencontres Africa 2017 à Abidjan : lobbying en force pour que la prochain rencontre se tienne à Dakar
    Rencontres Africa 2017 à Abidjan : lobbying en force pour que la prochain rencontre se tienne à Dakar
  • DP World annonce 30 millions $ pour un 2e port à Bargny et l'acquisition d'équipements pour le port de Dakar
    DP World annonce 30 millions $ pour un 2e port à Bargny et l’acquisition d’équipements pour le port de Dakar
  • Crevettes profondes : « 2500 tonnes sont pêchées et entièrement exportées » selon l'DUPES
    Crevettes profondes : « 2500 tonnes sont pêchées et entièrement exportées » selon l’DUPES
  • Mouhamadou Lamine Diawara : le visionnaire du Bio
    Mouhamadou Lamine Diawara : le visionnaire du Bio
  • La société challenger se lance dans la production de piment Sunny F1
    La société challenger se lance dans la production de piment Sunny F1

Cherchez dans l'annuaire

Top