Export Sénégal

Menu

Accueil / Actualités / Une nouvelle raffinerie pour remplacer la Société africaine de (...)

Une nouvelle raffinerie pour remplacer la Société africaine de raffinage

Le Directeur général de Petrosen annonce la construction d’une nouvelle raffinerie de 6 à 7 millions de tonnes par an, pour remplacer la société africaine de raffinage (SAR) qui a atteint ses limites et ne répond plus aux normes.

Partagez cette page Publié le 27 mars 2017 | 0 commentaire

M. Mamadou Faye, directeur général de Petrosen a déclaré : « On tend vers la fermeture de la SAR à moins qu’elle modifie ses capacités. Nous sommes dans une situation où la SAR ne peut plus satisfaire la demande. La SAR ne répond plus aux normes. On va vers une nouvelle raffinerie de 6 à 7 millions de tonnes par an ».

D’après M. Faye, investir sur la SAR, c’est des milliards et il est plus utile pour les autorités publiques de mettre en place une deuxième raffinerie.

« La SAR ne peut pas tout traiter, elle a des limites sur sa capacité de production. Elle a atteint une certaine vieillesse. Avec les volumes de pétrole qu’on va produire, on a dépassé largement la demande sénégalaise. S’il n’y a pas une autre raffinerie, on ne pourra pas tout produire  », renchérit M. Faye. Il a tenu à préciser que, c’est 370 milliards qui ont été déjà investis dans la recherche de pétrole.

Eva Rassoul. Source : business221.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

ACTUALITÉS

  • 2017, une année fructueuse avec des rendements de production records
    2017, une année fructueuse avec des rendements de production records
  • Pêche : La Guinée, la Mauritanie, le Sénégal et les Seychelles s'engagent en faveur d'une pêche responsable
    Pêche : La Guinée, la Mauritanie, le Sénégal et les Seychelles s’engagent en faveur d’une pêche responsable
  • Des produits bio grâce aux eaux usées
    Des produits bio grâce aux eaux usées
  • Commercialisation de l'arachide au Sénégal : le prix du kilo fixé à 210 francs CFA pour la campagne 2017-2018
    Commercialisation de l’arachide au Sénégal : le prix du kilo fixé à 210 francs CFA pour la campagne 2017-2018
  • Le Sénégal doublera sa production de coton pour la saison 2017/2018
    Le Sénégal doublera sa production de coton pour la saison 2017/2018
  • En Afrique de l'Ouest, le fonds public britannique CDC compte investir 2,4 milliards d'euros d'ici 2021
    En Afrique de l’Ouest, le fonds public britannique CDC compte investir 2,4 milliards d’euros d’ici 2021

Cherchez dans l'annuaire

Top