Export Sénégal

Menu

Accueil / Actualités / Le commerce extérieur du Sénégal est en hausse, porté par les produits de la (...)

Le commerce extérieur du Sénégal est en hausse, porté par les produits de la mer

Pour l’année 2014, les exportations du Sénégal sont estimées à plus de 1 206 milliards de F CFA contre 1 173 milliards de F CFA en 2013, soit une hausse de 2,8 % .

Partagez cette page Publié le 4 septembre 2015 | 0 commentaire

Ce résultat provient d’une hausse des exportations de produits halieutiques qui ont atteint 191,9 milliards de FCFA en 2014 contre 146,1 milliards de FCFA en 2013, de phosphate qui sont passées de 9 milliards de FCFA à 17 milliards de FCFA et de ciment.

Les importations sont arrêtées à 2 961,2 milliards de FCFA en 2014 contre 2 963,7 milliards de FCFA en 2013, soit un repli de 0,1% après une baisse de 0,4% en 2013. Ce fléchissement observé en 2014 résulte de celui des achats à l’extérieur d’huiles brutes de pétrole (-24,6 %), de céréales (-4,7 %), de sucres brut et raffinés (-56,3 %), des matériels de transport et pièces détachées (-2,4 %) et des biens d’équipement, notamment les machines et appareils (-9,0 %).

Les produits de la mer restent les principales exportations

Les exportations de poissons frais de mer sont évaluées à 141,6 milliards de FCFA en 2014 contre 106,7 milliards de FCFA en 2013, soit une hausse de 32,7 %. Cette évolution est essentiellement due à la progression des expéditions de ce produit vers la Côte d’Ivoire (+31,3 %), premier client depuis 2012. Toutefois, il faut noter que les exportations de poissons frais vers la Corée du Sud sont passées de 2,0 milliards de FCFA en 2010 à 28,9 milliards de FCFA en 2014, faisant ainsi de la Corée du Sud le deuxième pays client de poissons frais de mer.

Les principaux clients du Sénégal en 2014 pour les poissons frais de mer sont donc la Côte d’Ivoire (22,4%), la Corée du Sud (20,4 %), la France (11,5 %), le Cameroun (6,2 %) et le Mali (5,5 %).

En 2014, la part des exportations de poissons frais dans les expéditions totales du Sénégal est ressortie à 11,7% contre 9,1 % en 2013.

Les expéditions de crustacés et mollusques ont été évaluées à 40,4 milliards de FCFA en 2014 contre 31,6 milliards de FCFA en 2013, soit une hausse de 28 %. Cette évolution fait suite à une baisse structurelle des exportations depuis 2012. Elle est essentiellement due au relèvement des exportations vers la zone Europe, notamment l’Italie (+31,0 %) et l’Espagne (+16,0 %). Par ailleurs, il faut noter une forte augmentation des ventes de crustacés et mollusques vers le Kenya passant de 0,2 milliard de FCFA en 2013 à 1,7 milliards de FCFA en 2014.

Toutefois, le repli des exportations vers le Mexique (-78,8 %) et le Portugal (-75,3 %) a atténué cette tendance haussière.

La part des exportations des crustacés et mollusques en 2014 est arrêtée à 3,4% contre 2,7% en 2013.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

ACTUALITÉS

  • Le Sénégal en tête des pays ayant fait reculer l'indice global de la faim
    Le Sénégal en tête des pays ayant fait reculer l’indice global de la faim
  • Agriculture : bientôt des drones pour veiller sur les plantations en Afrique de l'Ouest
    Agriculture : bientôt des drones pour veiller sur les plantations en Afrique de l’Ouest
  • Commerce : Le Sénégal et la Turquie ciblent 200 millions de dollars d'échanges commerciaux en 2017
    Commerce : Le Sénégal et la Turquie ciblent 200 millions de dollars d’échanges commerciaux en 2017
  • Sénégal : l'huile de neem, un fongicide bio pour l'agriculture
    Sénégal : l’huile de neem, un fongicide bio pour l’agriculture
  • Acquisitions d'une partie des actifs de « Necotrans Sénégal » : Bolloré, maître du transport et de la logistique multimodale du Port autonome de Dakar
    Acquisitions d’une partie des actifs de « Necotrans Sénégal » : Bolloré, maître du transport et de la logistique multimodale du Port autonome de Dakar
  • Exploitation du zircon en Casamance, un nouveau tournant dans le combat contre ce projet
    Exploitation du zircon en Casamance, un nouveau tournant dans le combat contre ce projet

Cherchez dans l'annuaire

Top