Export Sénégal

Menu

Accueil / Actualités / En Afrique de l’Ouest, le fonds public britannique CDC compte investir 2,4 (...)

En Afrique de l’Ouest, le fonds public britannique CDC compte investir 2,4 milliards d’euros d’ici 2021

Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa mis à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques.

Partagez cette page Publié le 21 octobre 2017 | 0 commentaire

Le Commonwealth development group (CDC-Group), le fonds de financement du développement du Royaume-Uni monte en puissance en Afrique de l’Ouest, une région dans laquelle il était jusque-là peu présent., bien que sur le Continent depuis des décennies.

« Le gouvernement britannique nous a alloué de nouveaux capitaux qui s’élèvent à 2 600 milliards de Fcfa et nous souhaitons investir 60% de ces fonds en Afrique de l’Ouest dans des projets structurants », a annoncé Mark Pay, membre du directoire du CDC, lors d’une conférence presse tenue le 17 octobre à Dakar.

Sénégal et Côte d’Ivoire, pays cibles prioritaires

En Afrique de l’Ouest, CDC Group entend investir dans des secteurs stratégiques comme le BTP et les infrastructures, l’agriculture et l’énergie.

Deux pays constituent à cet effet les cibles prioritaires pour le fonds. Il s’agit du Sénégal et de la Côte d’Ivoire, « les deux pays qui constituent la locomotive de cette région », selon Mark Pay. Après le Sénégal, la délégation du groupe britannique se rendra d’ailleurs en Côte d’Ivoire à la recherche d’opportunités d’investissement. « Aujourd’hui, nous sommes au Sénégal, et demain nous irons en Côte d’Ivoire pour y tenir la même rencontre. Nous venons d’abord chercher des projets et trouver des entreprises partenaires pour les convaincre d’investir dans des secteurs où il y a des défis », a expliqué le membre du directoire du groupe britannique.

Au Sénégal, le groupe CDC ambitionne de contribuer à la transformation des ressources naturelles, notamment le gaz que le pays va bientôt produire, ainsi que dans l’agriculture, « un secteur important, même s’il est difficile pour les investisseurs »

Créé en 1948, le CDC investit de plusieurs manières dans des entreprises présentes en Afrique, avec comme principal objectif, le développement et la création d’emplois dans des secteurs à forte valeur ajoutée, comme le BTP et l’agriculture. Directement, le groupe prend des participations dans les entreprises, en capitaux propres ou en dettes, et indirectement à travers des fonds d’investissement. A ce jour, CDC groupe soutient près de 69 fonds dans une trentaine de pays et possède des participations dans quelque 650 entreprises.

Eva Rassoul avec http://afrique.latribune.fr/ Photo : azito energy de côte d’Ivoire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

ACTUALITÉS

  • Le miel bio de Sinthian
    Le miel bio de Sinthian
  • La banane sénégalaise dans la sauce ivoirienne
    La banane sénégalaise dans la sauce ivoirienne
  • Modernisation du parking du quai de pêche de Saint-Louis
    Modernisation du parking du quai de pêche de Saint-Louis
  • Une troisième édition du Répertoire des exportateurs en cours d'édition
    Une troisième édition du Répertoire des exportateurs en cours d’édition
  • Filière lait au Sénégal : si pauvre de sa richesse
    Filière lait au Sénégal : si pauvre de sa richesse
  • Le poivron blanc désormais produit au Sénégal
    Le poivron blanc désormais produit au Sénégal

Cherchez dans l'annuaire

Top