Export Sénégal

Menu

Accueil / Actualités / Des produits bio grâce aux eaux usées

Des produits bio grâce aux eaux usées

C’est un véritable trésor que cachent la puanteur et les déchets des eaux usées domestiques qui sont collectés des égouts et transportés au centre d’épuration de Camberene. Au lieu de rejeter cette eau recyclée dans la mer, les ingénieurs du centre ont trouvé le moyen d’en faire des produits utiles.

Partagez cette page Publié le 27 octobre 2017 | 0 commentaire

Pour la région de Dakar, ce sont près de 40 000 m2 d’eaux impropres qui sont traitées quotidiennement. Matières grasses, boue, eaux usées, vont se transformer dans les cuves du centre en différentes matières riches pour les usagers.
Du centre d’épuration de Camberene, 3 produits finis sont disponibles à la fin du processus de collecte, transport et traitement des eaux usées.

JPEG - 104.8 ko
traitement des eaux usées-dakar-sénégal

Du gaz qui peut servir à alimenter les chaudières du centre : ce dernière n’est pas commercialiser et sert à alimenter la chaudière de la station, permettant ainsi d’économiser l’électricité de la Senelec.

JPEG - 124.7 ko
bloc d’engrais bio pour le maraîchage-centre d’épuration de camberene-dakar-senegal

De l’engrais biologique : véritable trésor que les 263 maraichers de la zone s’arrachent quand on sait que le prix de l’engrais bio venu de l’étranger coûte un bras, ainsi que ceux qui veulent se lancer dans l’agriculture biologique. Ici le mètre carré se vend à 600 francs CFA.

JPEG - 112.1 ko
bassin de stockage de l’eau recyclée-centre d’epuration de camberene-dakar-sénégal

De l’eau riche en matières minérales pour les constructions et le maraichage. Cette eau enrichie en chlore et filtrée à sable, est du pain béni dans les travaux du bâtiment et dans l’irrigation des champs.

JPEG - 102 ko
bassin de traitement des eaux usagées collectées-centre d’épuration de camberene-dakar-sénégal

Des eaux usées des ménages, on a cette manne qui ne tarit jamais, et qui est une alternative de premier ordre pour résoudre le problème de cherté de certaines matières premières importées dans les secteurs de l’agriculture et de la construction.

JPEG - 108.3 ko
bassins de stockage de l’engrais-centre d’épuration de camberene-dakar-sénégal

Eva Rassoul

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

ACTUALITÉS

  • AIBD : le cargo village sera géré par le groupe Teyliom Logistics
    AIBD : le cargo village sera géré par le groupe Teyliom Logistics
  • 2017, une année fructueuse avec des rendements de production records
    2017, une année fructueuse avec des rendements de production records
  • Pêche : La Guinée, la Mauritanie, le Sénégal et les Seychelles s'engagent en faveur d'une pêche responsable
    Pêche : La Guinée, la Mauritanie, le Sénégal et les Seychelles s’engagent en faveur d’une pêche responsable
  • Des produits bio grâce aux eaux usées
    Des produits bio grâce aux eaux usées
  • Commercialisation de l'arachide au Sénégal : le prix du kilo fixé à 210 francs CFA pour la campagne 2017-2018
    Commercialisation de l’arachide au Sénégal : le prix du kilo fixé à 210 francs CFA pour la campagne 2017-2018
  • Le Sénégal doublera sa production de coton pour la saison 2017/2018
    Le Sénégal doublera sa production de coton pour la saison 2017/2018

Cherchez dans l'annuaire

Top