Export Sénégal

Menu

Accueil / Actualités / Commerce : Le Sénégal et la Turquie ciblent 200 millions de dollars (...)

Commerce : Le Sénégal et la Turquie ciblent 200 millions de dollars d’échanges commerciaux en 2017

Le Sénégal et la Turquie s’engagent à augmenter le volume de leurs échanges commerciaux pour atteindre les 200 millions de dollars avant la fin de l’année en cours. Les relations entre les deux pays sont « excellentes » mais le volume des échanges entre Ankara et Dakar est encore loin des potentialités existantes.

Partagez cette page Publié le 11 septembre 2017 | 0 commentaire

La Turquie et le Sénégal renforcent leurs relations de coopération économique. Les deux pays se fixent l’objectif d’augmenter le volume de leurs échanges commerciaux d’ici fin 2017. Les échanges commerciaux entre les deux pays vont bientôt atteindre les 200 millions de dollars en fin d’année, a déclaré le ministre de l’intérieur de la République de Turquie, Suleyman Soylu. Le membre du gouvernement truc s’exprimait à l’occasion de la réunion de la 4ème Session de la grande commission mixte Sénégal/Turquie qui s’est ouverte ce mercredi à Dakar.

« On espère bientôt arriver à 200 millions de dollars. Nous pourrons y arriver si nous continuons nos échanges de manière équilibrée et arrivons à fournir davantage d’efforts », a poursuivi Suleyman Soylu.

Un potentiel à exploiter

Entre le Sénégal et la Turquie, les échanges commerciaux sont dynamique mais le volume est encore loin d’atteindre les potentialités possibles. En 2015, les exportations sénégalaises vers la Turquie, composées notamment des produits de la pêche, des fruits et légumes se chiffraient à quatre millions de dollars alors que la Turquie exporte vers le Sénégal du fer, de la fonte, de l’acier et du textile.

Déjà, la Turquie est un partenaire stratégique pour le pays de Macky sall, en ce sens qu’elle est l’un des principaux financiers majeurs du fameux Plan Sénégal émergent (PSE) qui a 2035 comme horizon.
L’entreprise turque, DM, a investi 105 millions de dollars pour la construction d’un marché international et d’une gare des gros porteurs à Diamniadio. Les infrastructures qui sont en cours de réalisation sur une aire de 35 hectares pour une durée de quatorze mois, sont des projets majeurs du PSE.

Le Sénégal, un allié de guerre pour la Turquie ?

De plus, après avoir rompu le contrat qui le liait aux Saoudiens de Saudi Bin Ladin Group (Sbg) pour la construction de l’Aéroport international Blaise-Diagne (AIBD), le Sénégal a fait appel à deux sociétés turques notamment Summa et Limak pour parachever les travaux de l’aéroport qui pourra accueillir jusqu’à 3 millions de passagers par an dès sa mise en service et pourra aller jusqu’à 10 millions dans les années à venir.

Eva Rassoul avec business221.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

ACTUALITÉS

  • Pêche : La Guinée, la Mauritanie, le Sénégal et les Seychelles s'engagent en faveur d'une pêche responsable
    Pêche : La Guinée, la Mauritanie, le Sénégal et les Seychelles s’engagent en faveur d’une pêche responsable
  • Des produits bio grâce aux eaux usées
    Des produits bio grâce aux eaux usées
  • Commercialisation de l'arachide au Sénégal : le prix du kilo fixé à 210 francs CFA pour la campagne 2017-2018
    Commercialisation de l’arachide au Sénégal : le prix du kilo fixé à 210 francs CFA pour la campagne 2017-2018
  • Le Sénégal doublera sa production de coton pour la saison 2017/2018
    Le Sénégal doublera sa production de coton pour la saison 2017/2018
  • En Afrique de l'Ouest, le fonds public britannique CDC compte investir 2,4 milliards d'euros d'ici 2021
    En Afrique de l’Ouest, le fonds public britannique CDC compte investir 2,4 milliards d’euros d’ici 2021
  • Secteur extractif : 118,1 Milliards de FCFA de revenus générés en 2015
    Secteur extractif : 118,1 Milliards de FCFA de revenus générés en 2015

Cherchez dans l'annuaire

Top